Dark

Auto

Light

Dark

Auto

Light

Ce que tu dois savoir !

Le 10 juillet 2005, des bandits kidnappaient à Port-au-Prince le journaliste, écrivain, poète… Jacques Roche, auteur de beaux articles dans le journal « Le Matin ».

Quatre jours plus tard, le cœur de la population sera brisé lorsqu’elle découvrira, dans la vallée de Delmas, le cadavre de ce fils de Cavaillon qui avait 44 ans sur la tête.

Les 16 et 22 juillet, des membres de la mission de l’ONU en Haïti (MINUSTAH) ont arrêté trois suspects dans cette affaire. Selon Reporters sans frontières, ils appartenaient à un groupe appelé l’Armée du Rat qui opère dans le quartier de Bel-Air à Port-au-Prince.

Le nom de Jacques Roche s’ajoute à la liste de nombreux autres journalistes disparus parce qu’ils ont osé croire qu’ils avaient le droit de parler, de dire ce qu’ils pensaient de la réalité d’Haïti.

19 ans après, les auteurs intellectuels de cet odieux drame n’étaient pas connus. Et, la justice haïtienne n’a jamais publié les résultats de son enquête sur ce drame.