Dark

Auto

Light

Dark

Auto

Light

Guinée : au moins 14 morts et 190 blessés après l’incendie d’un dépôt d’hydrocarbures à Conakry

Au moins quatorze personnes ont été tuées et 190 blessées dans l’incendie qui a touché lundi le centre de Conakry, la capitale guinéenne, après l’explosion du principal dépôt de carburant du pays, qui a mis la ville à l’arrêt et provoqué d’importants dégâts matériels.

Le sinistre est survenu dans la nuit de dimanche à lundi, aux environs de 00H00 (locales et GMT) dans le principal dépôt d’hydrocarbures de la société guinéenne de pétrole (publique) à Kaloum, le quartier administratif et des affaires de Conakry.

Le nombre de décès est passé de 13 à 14 personnes, de nationalité guinéenne et étrangère. 190 blessés ont été pris en charge par les secours et dans les hôpitaux de Conakry, dont 113 ont ensuite rejoint leurs familles, a assuré le gouvernement dans un communiqué lu lundi soir à la télévision nationale.

Le souffle de l’explosion a provoqué d’importants dégâts matériels qui sont en cours d’évaluation par une commission d’enquête, poursuit le communiqué.

Les sapeurs-pompiers se sont relayés toute la nuit et une grande partie de la journée pour venir à bout des flammes. L’incendie a été maitrisé dans l’après-midi, selon le gouvernement.

Avec AFP