Coronavirus : Les autorités promettent de sévir contre le “marché noir” dans la vente des produits pharmaceutiques

0

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie(MCI) promet de sanctionner ceux qui pratique la spéculation illicite (marché noir) dans la vente des produits pharmaceutiques utilisés dans le traitement des symptômes liés au coronavirus.

Le MCI, dans un communiqué en date du 7 juin, se dit “alarmé de constater la hausse exorbitante et soudaine des prix de certains produits pharmaceutiques, comme l’oxygène médicale, recommandés pour le traitement des symptômes liés au coronavirus(Covid-19) et compte tenu de l’augmentation excessive de certains tarifs médicaux réclamés pour la réalisation du test devant diagnostiquer ce virus”.

Dans ce communiqué, le Ministère du Commerce et de l’Industrie rappelle à toutes les personnes concernées et au public en général que la pratique de la spéculation illicite est strictement interdite. Et cela, conformément à la Loi du 20 décembre 1948 sur la spéculation illicite et au Décret du 25 novembre 2020 fixant les règles relatives à l’obligation d’affichage des prix, au paiement en gourde et à la part des marges bénéficiaires dans la détermination des prix.

En conséquence, l’institution dirigée par Jonas Coffy rappelle que tout contrevenant à cette disposition est passible des peines prévues aux articles 7, 8 et suivant dudit décret.