Le Secteur Démocratique et Populaire condamne l’attaque armée perpétrée au Bel’Air

0

Le Secteur Démocratique et Populaire(SDP) condamne l’attaque armée perpétrée au Bel’Air dans l’après-midi du jeudi 1er avril.

Dans un communiqué publié ce vendredi,  le SDP dit apprendre avec consternation “le nouveau massacre perpétré à Bel’Air par les bandits de l’Organisation Criminelle dénommée G9 an fanmi e alye PHTK dans l’après-midi du 1er avril”.

“Une fois de plus, la machine infernale de l’ombre de la mort du régime PHTK de Jovenel Moïse a frappé. La population haïtienne particulièrement les quartiers défavorisés continuent à être la proie de ces grands prédateurs du droit à la vie”, dénonce-t-on dans ce communiqué.

Dans la même veine, cette structure politique déplore l’enlèvement d’au moins  quatre personnes dans une église à Carrefour jeudi dernier.  Cet acte est une “tape” donnée  par Jovenel Moïse au secteur protestant, selon le SDP. Plusieurs marches contre le pouvoir en place et son projet de référendum sont l’initiative de leaders religieux.

Indigné par ces deux événements malheureux, le SDP critique le comportement de la Police Nationale d’Haïti(PNH) qui, selon lui, fait preuve de capacité uniquement pour persécuter les opposants politiques et les syndicalistes. “Mais, elle n’a rien fait pour traquer les bandits-kidnappeurs et libérer les victimes des kidnappings”, souligne-t-il.

 

Réaffirmant qu’aucune négociation n’est possible avec le pouvoir en place, le SDP appelle le peuple haïtien à garder le flambeau de la mobilisation pour débarrasser le pays de Jovenel Moïse dont le mandat a pris fin depuis le 7 février.