Les GAFA entament un processus de décarbonation d’ici 2030

0

Plusieurs géants du net ont entamé un processus de décarbonation d’ici 2030 dans l’objectif de réduire le réchauffement climatique.

Le patron de Google Sundar Pichai a détaillé son objectif en faisant un lien avec les incendies attribués au réchauffement climatique qui dévorent actuellement la Californie, où se trouve le siège de la société.

Pour concrétiser ce rêve, le champion de la recherche en ligne veut généraliser l’usage des batteries pour conserver l’électricité. Il va aussi développer l’efficacité énergétique grâce à l’intelligence artificielle. Et bien sûr alimenter ses data centers avec l’énergie solaire ou éolienne. Et aussi un peu de nucléaire. C’est la seule concession aux énergies conventionnelles.

Par ailleurs, Microsoft était le premier à s’engager à l’horizon de 2030, mais il avait lui aussi des projets concrets en chantier pour diminuer ses émissions. Par exemple, un data center sous-marin. Après deux ans d’activité immergé au large de l’Ecosse, le prototype est remonté à la surface il ya quelques semaines et les premiers résultats sont très concluants. Il fonctionne encore mieux que les modèles terrestres, grâce à l’énergie éolienne et grâce à l’eau de mer qui refroidit les ordinateurs.

Facebook a certes une empreinte carbone quatre fois moins élevée que Google, mais espère de parvenir à la neutralité dès cette année et s’engage à étendre cet objectif à tous ses fournisseurs et ses clients d’ici 2030.

Pour sa part, Amazon se donne dix ans de plus pour éliminer complètement ses émissions de gaz à effet de serre.

 

Source : RFI