L’OPC salue la libération des policiers qui avaient volontairement regagné leur cellule d’isolement

0

L’Office de la Protection du Citoyen(OPC) salue la libération des policiers qui avaient volontairement regagné leur cellule d’isolement après avoir été libérés de force par “Fantom 509”.

À travers une note datée du 28 mars, l’OPC indique que “suite aux différentes interventions de l’institution, deux des trois policiers, en isolement au sous-commissariat de police de Canapé-Vert depuis plusieurs mois, ont retrouvé leur liberté”.

“Marc-Millians Henry, Harisson Sifroy et Feguens Félix avaient regagné leur cellule d’isolement au sous-commissariat de police de Canapé-Vert, après avoir été libérés de force par le groupe ‘Fantom 509″ lors des mouvements des mercredi 17 et jeudi 18 mars”, précise l’OPC.

Après la libération de ces détenus, l’OPC appelle les autorités policières et judiciaires à statuer de manière urgente sur le cas de Feguens Félix.  “Attaché aux principes des droits humains, l’Office de la Protection du Citoyen rappelle que toute interpellation ou tout placement d’un policier en isolement doit se faire dans le cadre de la loi, quelque soit les faits reprochés”, souligne-t-on.

D’un autre côté, l’institution dirigée par Renan Hédouville dit souhaiter que les autorités concernées prennent des dispositions aux fins de statuer sur le cas des milliers de personnes détenues dans les différents centre carcéraux du pays.