Dark

Auto

Light

Dark

Auto

Light

Iran : un hélicoptère présidentiel contraint à « un atterrissage brutal », incertitudes sur le sort du chef de l’Etat Ebrahim Raïssi

L’incident a eu lieu dans le nord-ouest du pays, près de Jolfa, ville proche de la frontière avec l’Azerbaïdjan, selon la télévision d’Etat iranienne.

En Iran, un hélicoptère présidentiel a subi « un atterrissage brutal », dimanche 19 mai, selon Associated Press, citant la télévision d’Etat iranienne. L’incident a eu lieu dans le nord-ouest du pays, près de Jolfa, ville proche de la frontière avec l’Azerbaïdjan, toujours selon cette même source.

L’agence de presse officielle Irna a rapporté qu’Ebrahim Raïssi, ainsi que le ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, figuraient parmi les passagers de l’appareil, avec le gouverneur de la province et le principal imam de la région. De son côté, le ministre de l’Intérieur, Ahmed Vahidi, n’a toutefois pas confirmé si le président se trouvait à bord de l’appareil, qui faisait partie d’un convoi de trois hélicoptères transportant la délégation présidentielle.

Recherches difficiles en raison des « conditions météorologiques »

Les recherches dans cette région montagneuse sont rendues très difficiles par les « conditions météorologiques défavorables », dont le brouillard, a ajouté le ministre de l’Intérieur, Ahmed Vahidi. « Cela peut prendre du temps pour atteindre la zone », a-t-il poursuivi. L’agence Irna a ajouté que « plus de 20 équipes de secours dotées d’un équipement complet, notamment de drones et de chiens de sauvetage », avaient « été envoyées sur place ».

Le chef de l’Etat de 63 ans s’est rendu dimanche dans la province de l’Azerbaïdjan orientale, où il a notamment inauguré un barrage en compagnie du président de l’Azerbaïdjan, Ilham Aliev, à la frontière entre les deux pays.

    Tags: