Dark

Auto

Light

Dark

Auto

Light

L’aide arrive, des policiers kényans ont atterri en Haïti pour y assurer la sécurité

Un premier contingent de policiers kényans est arrivé mardi à Port-au-Prince, dans le cadre d’une mission internationale visant à rétablir la sécurité en Haïti, en proie à la violence des gangs, a constaté l’AFP.

Un avion de la compagnie nationale Kenya Airways a atterri ce mardi 25 juin, à l’aéroport de la capitale haïtienne avec à son bord un premier contingent de 400 policiers.

Le groupe comprend des policiers d’élite issus de plusieurs unités. L’appareil de la compagnie nationale Kenya Airways s’était envolé lundi soir de Nairobi après que le président kényan William Ruto eut rendu visite aux policiers avant leur départ.

« Cette mission est l’une des plus urgentes, importantes et historiques de l’histoire de la solidarité mondiale », a déclaré le chef de l’Etat lors d’une cérémonie à huis clos, selon des propos rapportés par le bureau présidentiel.

Le Kenya a proposé d’envoyer un millier de policiers en Haïti pour la Mission multinationale d’appui à la sécurité (MMAS), prévue pour une durée initiale d’un an, et à laquelle doivent également contribuer le Bangladesh, le Bénin, le Tchad, les Bahamas et la Barbade.

William Ruto a par ailleurs assuré que le reste de la force rejoindrait « bientôt » les premiers envoyés. Le déploiement de cette force a été approuvé par une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU en octobre, mais il suscite de vives critiques au Kenya.

Haïti pâtit depuis des dizaines d’années d’une instabilité politique chronique et fait face depuis quelques mois à une résurgence de la violence des gangs, qui contrôlent 80% de la capitale Port-au-Prince, doublée d’une crise humanitaire.

    Tags: