Dark

Auto

Light

Dark

Auto

Light

L’Uruguay élimine le Brésil en quarts de finale de la Copa America 2024

Au terme d’un quart de finale musclé, l’Uruguay de Marcelo Bielsa a éliminé la Seleçao de Marquinhos à l’issue des tirs au but (0-0, 4, t.a.b. à 2). C’est le Parisien Manuel Ugarte, qui a profité des échecs de Militao et Douglas Luiz, pour propulser la Celeste en demi-finales de l’épreuve.

Vingt-neuf ans après avoir battu le Brésil en finale de la Copa America 1995, l’Uruguay a remis ça lors du tournoi continental. Cette fois, c’est en quarts de finale que la Celeste s’est offert le scalp d’une Seleçao trop limitée pour espérer mieux. Après avoir déjà bafouillé son football face à la Colombie (1-1), lors du 3e match de poule, le Brésil, privé de Vinicius Jr, suspendu, n’a jamais réussi à prendre le dessus sur une équipe uruguayenne très engagée, auteur de 26 fautes, dont une provoquant le carton rouge justifié de Nandez (73e).

Hier soir, à Las Vegas, c’est comme si l’ADN de l’Uruguay avait refait surface au détriment du football spectaculaire prôné par Marcelo Bielsa lors de sa prise de fonction, en juin 2023. Mais personne au pays ne lui reprochera son manque d’audace, après un premier tour réussi face au Panama (3-1), la Bolivie (5-0) et les États-Unis (1-0). Les joueurs de la Céleste rencontreront la Colombie en demi-finales, facile vainqueur du Panama dans l’autre quart de finale de la nuit.

Éliminé aux tirs au but, comme à la Coupe du Monde 2022

Au Brésil, en revanche, les supporters ont de quoi grogner. Ils ont encore vu leur Seleçao sans sel et sans piment. Hormis une tentative d’Endrick (27e), plutôt courageux dans un contexte électrique, et un duel perdu par Raphinha face à Coudet (36e), les coéquipiers de Marquinhos n’ont jamais contrôlé les débats. Sous les yeux de Vinicius Jr, nerveux, et du basketteur Joel Embiid, qui semblait s’ennuyer face à si peu de football, les deux formations ont dû se départager aux tirs au but. Les échecs d’Eder Militao et Douglas Luiz (sur le poteau) ont permis au Parisien Manuel Ugarte de qualifier son pays pour les demi-finales, mercredi, face à la Colombie, large vainqueur du Panama (5-0).

Comme au Mondial 2022, face à la Croatie, le Brésil a encore échoué dans l’exercice des tirs au but, laissant ses acteurs perplexes au moment de commenter cette nouvelle désillusion. « Ce n’est pas une loterie, on a beaucoup travaillé mais ça n’a pas suffi, regrettait Danilo, au micro de TV Globo. J’espère que les supporters auront un peu de patience, pour les jeunes. Pas pour moi, mais pour ceux qui arrivent comme Endrick ou Savinho. Nous sommes en phase de reconstruction et ça va prendre un peu de temps… »