Dark

Auto

Light

Dark

Auto

Light

UEH: Le Conseil des Doyens demande aux autorités d’instruire les policiers de cesser toute intervention démesurée contre les étudiants

Le Conseil des Doyens de l’Université d’État d’Haïti (UEH) demande aux autorités compétentes d’instruire les policiers de cesser toute intervention disproportionnelle contre les étudiants qui réclament justice pour leur camarade Grégory Saint-Hilaire.

Dans une note datée du 11 octobre, le Conseil des Doyens de l’Université d’État d’Haïti (UEH) proteste énergiquement contre l’assassinat de l’étudiant Grégory Saint-Hilaire dans l’enceinte de l’École Normale Supérieure (ENS).

En ce sens, il exige des autorités policières et judiciaires une enquête objective et la condamnation des auteurs et co-auteurs de cet horrible crime dans les meilleurs délais.

D’un autre côté, le Conseil des Doyens tient aussi à rappeler à tous que l’espace de l’université est inviolable comme le prescrit l’article 34 de la Constitution haïtienne.

« Le principe de l’inviolabilité de l’espace universitaire s’impose non seulement aux forces de l’ordre, quand elles ne sont pas invitées, mais aussi à tous individus qui tentent de prendre d’assaut l’enceinte de l’université pour perpétrer des forfaits de quelque nature que ce soit », précise le Conseil.

Plus loin, le Conseil demande aux autorités compétentes d’instruire les policiers de cesser toute intervention disproportionnelles contre les étudiants. Mais, il condamne les menaces proférées contre les différents membres des Décanats de l’UEH et désapprouve le comportement répréhensible de certains étudiants vis-à-vis du chauffeur de la radio Kiskeya, le soir du 2 octobre, dans les parages de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti.

Par ailleurs, il déplore les attaques perpétrées contre les locaux du Rectorat les lundi 5 et mardi 6 octobre par des manifestants, dont des étudiants et des expulsés de ladite université clairement identifiés.

Leave A Comment