Le Président français giflé lors d’un déplacement, les suspects risquent trois ans de prison

0

Le président français Emmanuel Macron a été agressé ce mardi en début d’après-midi lors d’un déplacement dans le département de la Drôme, à Tain-l’Hermitage, dans le Sud’ est de la France.

Sur les images diffusées sur les réseaux sociaux, on voit un homme, accoudé aux barrières de sécurité par dessus lesquelles le Président vient serrer quelques mains, commencer par esquisser un début d’accolade avant de frapper le chef de l’État au visage, en criant “À bas la Macronie”.

Le service de sécurité présidentiel intervient alors immédiatement, attirant Emmanuel Macron loin de son agresseur après cette claque. Par ailleurs, suit à cet incident, deux hommes ont été interpellés et placés en garde à vue pour « violence volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique».

Les suspects, âgés de 28 ans chacun, encourent 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende en raison de la circonstance aggravante liée à la personnalité de la victime.

Réagissant sur les faits, Emmanuel Macron a dénoncé des faits «isolés» d’«individus ultraviolents» qui ne doivent pas, selon lui, «prendre possession du débat public». «Tout va bien. Il faut relativiser cet incident qui est, je pense, un fait isolé. Il ne faut pas que cela vienne occulter le reste des sujets si importants qui concerne la vie de beaucoup», a-t-il déclaré au Dauphiné.