Insécurité: Le DG de la PNH demande à la Population de se révolter contre les gangs armés

0

Le Directeur Général de la Police Nationale, Léon Charles, en conférence  de presse ce Jeudi 10 Juin a demandé à la société d’accompagner les forces de l’ordre dans la lutte contre l’insécurité et de se soulever contre les actes des gangs armés.

Le calme est revenu, a tancé le chef de la Police Nationale d’Haïti, en faisant allusion aux luttes armés des gangs rivaux à l’entrée sud de la Capitale, au début du mois de Juin. Les combats des troupes armées ont paralysé durant 3 jours la circulation au niveau de Martissant et ses zones environnantes.

La PNH a maintenant le contrôle de la situation. Des policiers administratifs et des forces spécialisées sont placés autour de la route reliant Martissant, Fontamara, jusqu’à la commune de Carrefour, a informé M Léon Charles.

Par ailleurs, il se dit choqué par les démonstrations scandaleuses des bandits la semaine dernière aux différents postes de Police, particulièrement à Drouillard, commune de Cité Soleil. «Plusieurs postes ont été pris d’assaut. Des policiers meurent», a-t-il regretté.

M. Charles a en effet demandé à la société toute entière à se mettre aux côtés de la police en vue de faire  face à l’insécurité dans le pays. Elle doit se soulever contre les actes des gangs armés, a-t-il lâché. Il a estimé que la police à elle seule ne peut pas combattre les bandits.

Au cours de cette conférence, le DG de la PNH a révélé que 22 clans de gangs opèrent seulement dans la région métropolitaine. Il n’a pas pour autant mentionné leurs spécialités, leur mode d’opératoires et pourquoi ils ne sont pas démantelés.