Kidnapping : Des centaines de lycéens dénoncent le silence des autorités haïtiennes face à ce phénomène

0

Plusieurs centaines de lycéens ont investi les rues de Port-au-Prince ce lundi 12 avril pour dénoncer le climat de l’insécurité caractérisé notamment par le kidnapping, ainsi que le silence des autorités haïtiennes face à ce phénomène.

Des élèves du lycée Alexandre Pétion, Daniel Fignolé, Toussaint Louverture et Fritz Pierre-Louis, avec des cahiers en mains, ont parcouru plusieurs rues de la capitale pour dénoncer la vague d’insécurité qui s’installe dans le pays depuis un certain temps.

Exigeant une meilleure approche de l’éducation en Haïti, les élèves dénoncent aussi le silence des autorités qui, malgré le cris de la population, n’ont rien fait pour freiner ce phénomène caractérisé aussi par des affrontements entre bandits armés.

 

“L’Etat, donnez-nous l’éducation ; nous n’avons qu’une infirme quantité de notes dans nos cahiers, alors que l’année scolaire se termine”, ont clamé les protestataires tout en exigeant un environnement stable et sécurisé dans l’objectif de poursuivre l’année scolaire.

Les enlèvements contre rançon ont connu une recrudescence ces derniers mois à Port-au-Prince comme en province, témoignant de l’emprise grandissante des gangs armés sur tout le territoire du pays, malgré les mesures annoncées par les autorités étatiques.