Procès Derek Chauvin aux États-Unis : Le manque d’oxygène a provoqué la mort de George Floyd

0

La mort de George Floyd est due “à un faible niveau d’oxygène” après une combinaison d’actions des policiers qui l’ont plaqué au sol pendant près de dix minutes, a affirmé jeudi un expert au procès de l’agent blanc Derek Chauvin.

 

Le diagnostic ne fait aucun doute pour le Dr Martin Tobin. “Monsieur Floyd est mort d’un manque d’oxygène en raison de la force excessive exercée sur lui – position à plat ventre contre la chaussée, les mains menottées dans le dos, un genou sur son dos, un sur son cou et un autre sur son flanc ; c’est comme si un chirurgien venait de lui amputer ses poumons”, résume ce spécialiste de la respiration.

Quant aux arguments de l’avocat de Derek Chauvin qui prétend qu’une overdose et une insuffisance cardiaque auraient causé la mort, ils sont réfutés avec calme et minutie par le scientifique. “Même une personne en bonne santé , dit-il, qui aurait été soumise à ce que M. Floyd a subi, serait décédée aussi”.

 

“Tout cela ne sont que des hypothèses”, rétorque l’avocat de Derek Chauvin. Non, “tout cela est calculable”, répond le médecin. Et pour le prouver, le Dr Tobin compte devant les jurés le nombre de respirations de George Floyd… Un témoignage dévastateur pour la défense et peut-être un tournant dans ce procès.

 

Derek Chauvin, 45 ans, est accusé d’avoir tué George Floyd le 25 mai 2020 en maintenant son genou sur le cou de la victime. Un drame qui a suscité une vague historique de colère contre le racisme et les violences policières aux États-Unis.

 

 

Source : Rfi