Dark

Auto

Light

Dark

Auto

Light

Basketball: Dans sa bulle, la NBA reprend ses droits.

Dans sa bulle, la NBA reprend ses droits.

Interrompu depuis le 11 mars dernier à cause de la crise sanitaire, la ligue de basket nord américaine fera son grand retour ce jeudi 30 juillet 2020. Un retour sans la présence du public qui, néanmoins, pourra se consoler avec un alléchant Clippers-Lakers en tête d’affiche.

Cent quarante et un, c’est le nombre de jour qui s’est écoulé sans un match officiel de NBA. Pas un tir, ni même une belle passe à se mettre sous la dent, au grand dam des amants de la balle orange qui ont dû se gaver de « highlights » des rencontres passées. L’attente fût longue et à cela, même la série-documentaire « The Last Dance », retraçant la dernière saison de Michael Jordan sous la tunique des bulls ne pouvait rien y faire. L’attente était d’autant plus longue que les discussions sur le format de la reprise semblaient floues et s’éternisaient. Ce n’est qu’à l’annonce du choix de « Disney World », en Floride, pour reprendre la saison, qu’on a commencé à y voir clair.

Avec des enjeux sanitaire, économique et sportif énormes, les dirigeants de la « National Basketball Association » ont été très stricts sur le protocole de la reprise. Une reprise qui allait s’effectuer dans une… »bulle ». Joueurs, staffs techniques, journalistes, tout le monde se retrouve confiné sur un campus, avec des tests covid effectués regulièrement sur les occupants et nouveaux arrivants. Le numéro un de la ligue, Adam Silver, n’a pas lésiné sur les moyens afin de rendre possible la fin de la saison. Et jusqu’à présent, le commissaire tient son pari avec zéro de contamination au covid-19 recensés dans la bulle jusqu’ici.

C’est dans ces conditions pour le moins particuliers que va reprendre la saison. Avec vingt deux équipes sur place (le top 8 de chaque conférence + les équipes à moins de six victoires des playoffs), trois parquets pour recevoir les matchs, le décor est bel et bien planté. Et que demander de mieux qu’un derbis Angeleno en tête d’affiche.

Clippers vs Lakers, après le match qui opposera les Pelicans de New Orleans aux Jazz Utah. Le sprint final vers les playoffs débute donc ce soir. Seule ombre au tableau, l’absence du public. Mieux vaut cela que pas de match du tout, vous diront les ultras.

Leave A Comment